Les résultats d’une grande enquête à propos de la santé des jeunes du secondaire ont été publiés tout récemment. Chez Fillactive, nous avons à cœur de bien connaître les adolescentes chez qui nous désirons transmettre le goût d’être actives physiquement. C’est pourquoi, nous nous assurons d’être au fait des dernières données disponibles pour continuer d’ajuster nos interventions et notre approche aux réalités actuelles.

Voici quelques faits saillants des résultats de cette enquête :

  • Les garçons sont plus nombreux que les filles à être actifs. Mais bonne nouvelle : l’activité physique a augmenté chez les filles depuis 2010-2011, la proportion de filles actives passant de 11 % à 13 %;
  • Les garçons sont plus nombreux que les filles à se situer au niveau élevé d’estime de soi;
  • Depuis 2010-2011, chez les filles, la prévalence a augmenté pour les troubles anxieux, la dépression et les troubles alimentaires.

Cette enquête nous révèle également que les élèves qui sont peu actifs physiquement sont plus nombreux à présenter un niveau élevé de détresse psychologique en comparaison à ceux qui sont plus actifs.

Pour Fillactive, il est donc essentiel de veiller à ce que toutes les filles aient accès à des activités sportives, de plein air et de loisirs de grande qualité dans lesquelles elles peuvent s’investir et persévérer.

Pour en savoir plus, consultez l’article que Fillactive a fait paraître dans le magazine VIFA.

Référence :
TRAORÉ, Issouf, Dominic JULIEN, Hélène CAMIRAND, Maria-Constanza STREET et Jasline FLORES (2018). Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2016-2017. Résultats de la deuxième édition. L’adaptation sociale et la santé mentale des jeunes, [En ligne], Québec, Institut de la statistique du Québec, Tome 2, 189 p.

adolescentes Fillactive