Cela fait maintenant cinq ans que l’approche Fillactive se déploie à l’École secondaire publique Louis-Riel d’Ottawa, sous la supervision de Karina Potvin, enseignante.

L’École Louis-Riel offre le programme sport-études et accueille une clientèle multiculturelle. La préoccupation de Karina concernait donc les filles qui ne faisaient pas partie du sport-études et qui ne semblaient trouver aucun plaisir à la pratique sportive. Ceci était bien évidemment avant la découverte de Fillactive qui maintenant correspond totalement à la vision de Karina et de la direction de l’établissement sur la façon d’engager ces jeunes filles dans la pratique régulière d’activités physiques.

Karina ne fait pas équipe seule dans ce projet. Depuis le premier jour, trois autres enseignantes participent avec elle à l’organisation des activités et au déploiement de l’approche Fillactive au sein de l’école.

Persévérance et réel engagement de la direction
La première année, le groupe Fillactive comptait quinze filles et seulement six d’entre elles avaient participé à la Célébration Fillactive du printemps, nous confie Karina. Loin de se décourager, les enseignantes et la direction ont travaillé en synergie pour stimuler et promouvoir la participation auprès des jeunes filles. Ils décidèrent même d’accorder le statut d’équipe sportive à part entière au groupe Fillactive.

Petit à petit, les activités variées et les entraînements Fillactive ont pris une place tout aussi importante dans le calendrier que ceux des autres équipes. Depuis, ce statut particulier permet au groupe Fillactive de bénéficier des mêmes privilèges que les autres équipes du programme sport-études de l’école, sans la compétition! « Nous utilisons tout ce que Fillactive nous fournit comme aide », nous confirme Karina. « La conférence motivationnelle, les activités animées par les ambassadrices, les capsules pour la course à pied… tout nous est très utile. »

D’année en année, Karina a vu le nombre de participantes augmenter. En mai dernier, pas moins de 99 filles de Louis-Riel ont pris part à la Célébration de la région de Gatineau-Ottawa.

Impact Fillactive
L’histoire se répète à Louis-Riel comme ailleurs… La découverte d’une passion chez des adolescentes qui se refusaient le plaisir de bouger à cause de leur timidité ou de la peur d’être ridiculisées. Une étudiante qui vole la vedette au spectacle de fin d’année et qui poursuit des études en danse grâce à la découverte du hip-hop, une autre, en athlétisme, qui a même participé aux Jeux de la Francophonie! Les activités Fillactive leur ont permis de découvrir des facettes de leur personnalité ou des aptitudes dans certains domaines qui ont fait éclater leur plaisir et leur talent.

« C’est important pour nous que nos étudiantes soient actives et qu’elles puissent bouger sans égard à leur condition physique ou à leurs habiletés », nous dit Mme Potvin. « De plus, la nature du groupe Fillactive facilite la participation et l’inclusion de nos filles issues de cultures différentes et cela nous réjouit. »

Certaines anciennes étudiantes ont même aujourd’hui fait le choix de poser leur candidature pour devenir ambassadrices Fillactive afin de transmettre, à leur tour, leur passion nouvelle pour le sport et l’activité physique. Karina Potvin précise que « certaines d’entre elles, à leur début, ne parvenaient pas à terminer un tour de piste à la course! »

Visionnez la vidéo de Karina en cliquant ici.

Karina Potvin, responsable Fillactive