Les 15 et 16 septembre derniers, à Québec, avait lieu un week-end des plus inspirant alors que 40 duos mère-fille ont participé à la toute première édition du Relais Mère/Fillactive dans le cadre du MégaRelais Madame Labriski.

Cette activité-bénéfice au cours de laquelle les duos mère-fille relevaient le défi de courir un 25 km à relais, a permis à Fillactive d’amasser tout près de 15 000 $ afin de soutenir sa croissance. Fillactive souhaite remercier toutes les participantes qui ont pris part à cette belle aventure ainsi que le MégaRelais Madame Labriski pour son chaleureux accueil.

Nous vous présentons ici le témoignage de Mélanie Leduc, capitaine de l’équipe Deloitte, qui a pris part au 287 km du MégaRelais Madame Labriski au profit de Fillactive, et le témoignage d’Anny-Christine Lavoie et Lysandre St-Cyr, un duo mère-fille.

MÉLANIE LEDUC : GARDER LA FORME POUR LA BONNE CAUSE

L’équipe Deloitte, formée par Mélanie Leduc, associée chez Deloitte au bureau de Québec, a participé à l’édition 2018 du MégaRelais Madame Labriski au profit de Fillactive.

Sa participation, en 2017, au sein de l’équipe de Fillactive l’avait ravie. C’est donc sans aucune hésitation que Mélanie Leduc a répondu oui à la demande de Claudine Labelle, de former une équipe corporative avec ses collègues de Deloitte pour cette édition 2018.

La cause, le sport et le groupe
La cause. Des atomes crochus, une parenté dans l’action… Chose certaine, Mélanie Leduc a été captivée par l’histoire et le parcours de Claudine Labelle qui a mené à la création de Fillactive. Elle n’a pas eu de difficultés à faire endosser la cause à ses collègues.

« J’ai assisté à une conférence à Montréal, en 2017, durant laquelle Claudine nous a raconté son parcours. Ça m’a vraiment touchée. Elle m’a appelée l’an passé pour participer au MégaRelais avec son équipe de Fillactive et je l’ai découverte encore plus comme personne. »

La compréhension et la sensibilité de Mélanie Leduc, mère de deux garçons, envers cette période adolescente moins active, surtout chez les filles, ne font aucun doute. « En mai dernier, lors de la Célébration Fillactive à la base de plein air de Sainte-Foy, j’étais là et j’ai voulu vivre l’événement pour voir l’accomplissement des participantes et voir la fierté dans leurs yeux. » Ensuite, est arrivé le coup de fil de Claudine pour l’inviter à former une équipe Deloitte… « J’étais prête à embarquer et à bâtir une équipe. »

Le sport. Quoique la plupart des membres de l’équipe Deloitte soient des coureurs réguliers, certaines personnes ont dû reprendre un entraînement un peu plus actif pour se préparer au MégaRelais. L’équipe se composait de sept femmes et trois hommes.

Un seul entraînement du midi pour une moitié du groupe a été possible. Difficile de concilier les horaires de tout ce beau monde. Les coureurs assidus s’entraînaient comme à leur habitude, d’autres suivaient le plan offert sur le site du MégaRelais Madame Labriski.

Pour sa part, Mélanie Leduc court en moyenne 35 à 40 km par semaine selon ses engagements sportifs du moment : marathon, semi-marathon, course à relais, etc. « J’ai découvert la course à pied tardivement, mais j’ai eu la piqûre, nous précise celle qui pratique son sport de prédilection presque tous les jours. »

Le groupe. Pour avoir vécu l’expérience dans le passé, Mélanie Leduc croit aux vertus de « team building » d’un défi comme celui-ci. Elle mentionne, entre autres, la cohésion de l’équipe, les amitiés qui se développent, la compréhension de l’autre qui s’accentue, la découverte de points communs… « Au travail, l’entraide devient plus facile et naturelle. »

L’équipe trouvait le moyen, grâce aux courriels échangés, de rester connectée pour se stimuler et se donner des trucs pour la collecte de fonds. « Des notes de motivation circulaient entre les participants, mais la vraie expérience s’est vécue lors de l’événement, nous avoue madame Leduc. » Des réunions avec les membres de l’équipe s’avéraient nécessaires entre autres pour répartir l’ordre des relais et des fonctions connexes comme le pilotage, le copilotage, l’accompagnement d’un coureur lorsque nécessaire, le remplacement en cas de blessure, l’accompagnement en vélo, etc.

Nous avons demandé à Madame Leduc quelques trucs pour ceux et celles qui aimeraient tenter l’expérience l’an prochain. « Tout est dans la préparation et dans l’événement lui-même. Il faut vraiment le vivre. En tout cas, moi j’ai eu la piqûre pour ce type de défi. Te rendre, le faire, réussir chacun des relais, avoir ton équipe qui t’encourage, avoir l’excitation de partir au début de ton relai, d’arriver, voir le prochain coureur partir, arriver tout le monde ensemble à la bannière, recevoir ta médaille… Tout ça, c’est vraiment le fun et ça te donne un “boost” d’énergie incroyable. »

Vous l’aurez compris, Mélanie Leduc vous invite à vivre cette expérience d’équipe soudée au moins une fois, à joindre l’utile à l’agréable comme elle le fait. « C’est un sport que j’aime pratiquer et qui me permet d’encourager une cause, de l’aider financièrement. J’adore la mission de Fillactive, je la supporte à 100 %. »

Pour rassembler une équipe
La formule est simple : réunir des passionné(es) de la course à pied, leur faire connaître Fillactive et les encourager à vivre un moment inoubliable, à relever un défi qui fait grandir et qui favorise les saines habitudes de vie. Mais encore…

  • Lancer un appel à tous et à toutes au sein de votre organisation tout en vous assurant la participation ferme de quelques personnes sûres;
  • Afficher l’activité, la façon de s’y inscrire à tous les endroits permis au travail;
  • Garder le contact avec les participants (réunions, courriels, textos);
  • Essayer de prévoir un ou plusieurs entraînements de groupe;
  • S’entraider et se conseiller mutuellement pour la collecte de fonds;
  • Miser sur le respect et la capacité de chacun dans la répartition des rôles ou distances à parcourir, etc.;
  • Savourer chacun des moments à sa juste valeur;
  • Franchir le fil d’arrivée ensemble et se sentir fières et fiers.

PORTRAIT D'UN DUO MÈRE-FILLE : ANNY-CHRISTINE ET LYSANDRE

Lysandre St-Cyr, une jeune fille de secondaire 4 de la région de Québec, a convaincu sa mère, Anny-Christine Lavoie, de participer à cette belle aventure. Il faut dire que Lysandre connait bien Fillactive pour avoir suivi le programme l’année dernière. « J’ai beaucoup aimé mon expérience car elle m’a permis de connaître d’autres filles, à l’extérieur de mon programme de concentration scolaire, et de m’entraîner avec elles dans la camaraderie », témoigne Lysandre.

Dès qu’elle a reçu le courriel d’invitation pour le Relais Mère/Fillactive, Lysandre a immédiatement sollicité sa mère. « Ma fille a définitivement le gène sportif de son père alors que pour moi, c’est moins naturel. Mais j’ai été très emballée par le concept du Relais et j’ai eu envie de relever le défi avec ma fille et de vivre ce moment avec elle », explique Anny-Christine. « Nous nous sommes préparées et entraînées dans les semaines qui ont précédé, parfois en duo et parfois en solo, car j’ai tendance à ralentir Lysandre qui court comme une vraie gazelle », ajoute Anny-Christine en riant.

C’est donc sous un soleil radieux et une chaleur presque trop intense que mère et fille se sont élancées sur le parcours en compagnie de 40 autres duos. Au-delà de l’accomplissement sportif, « incluant la montée réussie d’une grosse colline », elles confient que l’esprit d’équipe et la bonne humeur qui régnaient ainsi que les encouragements mutuels que s’offraient les participantes ont été marquants pour elles. Selon elles, la présence des participants au MégaRelais Madame Labriski a également donné une belle couleur à l’événement. Elles auront donc accompli deux relais par jour samedi et dimanche, « une occasion parfaite pour s’initier à la course à pied sans chrono et sans ressentir une pression de performer » selon Anny-Christine. Ce bel événement a donc été pour elles une magnifique façon de célébrer les bienfaits de l’activité physique et le précieux lien affectif qui les unit.

Lorsqu’on leur demande si elles comptent répéter l’expérience l’an prochain, Anny-Christine et Lysandre lancent un oui enthousiaste qui ne laissent planer aucun doute sur leur appréciation de cet événement unique et mémorable.

Merci à Mélanie Dugré pour la rédaction de ce texte.

Relais Mère/Fillactive