Marie-Michelle Darveau, chorégraphe et professeure de danse, a découvert Fillactive il y a de cela plus de cinq ans. Dès lors, elle a adhéré à la mission de l’ambassadrice, soit d’inspirer les jeunes filles à bouger au quotidien.

Allumer l’étincelle chez les jeunes filles
Au primaire et au secondaire, la relation de Marie-Michelle avec le sport était essentiellement reliée à l’échec. Heureusement, une rencontre importante lui a fait découvrir le côté givré de l’activité physique à travers la danse. Une passion était née!

Aujourd’hui, Marie-Michèle partage son histoire aux jeunes filles qu’elle rencontre afin d’allumer l’étincelle. « J’ai senti que j’avais ce potentiel-là; raconter mon histoire, décrire mon parcours et avoir un impact sur les jeunes. Cela m’aurait fait vraiment du bien au secondaire de connaître les activités Fillactive. »

Inspirer et bouger dans le plaisir : les petits bonheurs d’une ambassadrice Fillactive
« Durant une conférence motivationnelle, les étudiantes étaient particulièrement attentives, elles ne me quittaient pas des yeux. Les enseignants, eux-mêmes étonnés de voir l’attention qu’on m’accordait, m’ont demandé de profiter du moment pour faire bouger les filles. J’ai fait un petit enchainement chorégraphique avec une gestuelle de bras. Elles étaient plus de 200 dans l’auditorium. On a mis de la musique techno d’ambiance et nous nous sommes tellement amusées! Je sentais que les filles avaient envie d’embarquer dans mon univers après avoir entendu ma conférence. J’en garde un si beau souvenir! »

« À la fin d’une séance de danse offerte dans une école spécialisée pour les jeunes en difficulté d’apprentissage, une adolescente est venue me voir pour me remercier. Elle voulait me dire que j’avais complètement changé sa perception de l’activité physique. J’étais touchée, parce qu’au-delà de la danse ou de la course à pied, l’objectif de Fillactive est de faire découvrir aux filles différentes façons de bouger. J’ai senti que j’avais réussi et ça me donne chaque fois le goût de continuer à m’impliquer. »

Dépassement de soi
Malgré le fait qu’elle anime des ateliers de danse couramment dans son travail, les activités Fillactive façonnent différemment ses objectifs d’animatrice : « Mon but n’est pas que les filles deviennent des danseuses, mais plutôt qu’elles s’amusent en dansant, qu’elles se trouvent bonnes. »

Avec les années, le trac de Marie-Michelle et sa phobie du micro se sont résorbés doucement. À travers son rôle d’ambassadrice, elle a appris à se faire confiance. « Devenir ambassadrice Fillactive m’a permis de relever des défis et de surmonter des peurs. »

Visionnez la vidéo de Marie-Michelle en cliquant ici.

Marie-Michelle Darveau, ambassadrice Fillactive